Pour­quoi

Suiv­re un trai­te­ment un Espa­gne ?

Tou­jours selon l’étu­de de l’ESHRE en 2015, envi­ron 54% des Fran­çais qui choi­sis­sent de pas­ser par un par­cours PMA à l’étran­ger se tour­nent vers l’Es­pa­gne. Mais qu’est-ce qui rend le pays si popu­lai­re ?

Les résul­tats de l’étu­de sug­gè­rent que le pays doit son attrac­ti­vi­té au lar­ge éven­tail d’op­ti­ons de trai­te­ments que per­met sa légis­la­ti­on. En plus des cou­ples hété­ro­se­xu­els, l’Es­pa­gne est par­ti­cu­liè­re­ment popu­lai­re auprès des cou­ples de femmes et des céli­ba­taires. Elle off­re par exemp­le la pos­si­bi­li­té de pas­ser par la métho­de ROPA, un trai­te­ment con­cep­tua­li­sé com­me une mater­ni­té par­ta­gée pour les cou­ples de femmes. Les ovo­cytes d’u­ne des deux femmes sont pré­le­vés com­me le veut la pro­cé­du­re d’u­ne FIV, mais après fer­ti­li­sa­ti­on, les embryons sont trans­fé­rés dans l’u­té­rus de la com­pa­gne afin que cet­te der­niè­re puis­se por­ter l’en­fant.

De plus, il exis­te aujour­d’hui plus de 180 cen­tres de fer­ti­li­té dans tout le pays et la ten­dance est à la hausse. La majo­ri­té des cli­ni­ques sont de tail­le moy­enne à gran­de : envi­ron 30% des cli­ni­ques effec­tu­ent ent­re 200 et 500 cycles par an, 23% d’ent­re elles att­eig­n­ent ent­re 500 et 1 000 cycles et envi­ron 11% réa­li­sent jus­qu’à plus de 1000 cycles par an.

Légis­la­ti­on

Que per­met le pays ?

Nous l’a­vons évo­qué un peu plus haut, la légis­la­ti­on espa­gno­le est bien plus sou­p­le qu’ail­leurs et cela per­met de nombreux avan­ta­ges pour les futurs par­ents. En com­pa­rai­son avec d’au­tres pays, la limi­te d’â­ge pour les femmes est repous­sée à 50 ans, les restric­tions quant aux ori­en­ta­ti­ons sexu­el­les ou typo­lo­gies des futures famil­les sont qua­si inexi­s­tan­tes mais le sujet gagnant res­te celui des dons de gamè­tes.

En Espa­gne, le don de sper­me ou le don d’o­vo­cytes est anony­me. En d’au­tres mots, vous n’a­vez pas accès à l’i­den­ti­té des don­neurs. En revan­che, pour des ques­ti­ons de géné­tique et de res­sem­blan­ce, la plu­part des méde­cins font le choix de trou­ver un don­neur ou une don­neu­se ayant le même phé­no­ty­pe que vous (soit vos carac­té­ris­ti­ques phy­si­ques de peau, des yeux et des che­veux), celui de vot­re com­pa­gnon dans le cas d’un cou­p­le hété­ro­se­xu­el ou encore celui de vot­re com­pa­gne si vous êtes en cou­p­le avec une femme. Sur le plan médi­cal, tout le mon­de ne peut bien évi­dem­ment pas don­ner ses gamè­tes. C’est pour­quoi vous avez la garan­tie que cha­que don­neur ou don­neu­se a été contrôlé(e) sur plus de 300 mala­dies géné­ti­ques et sur le ter­rain psy­cho­lo­gi­que.

Enfin, le don est un acte récom­pen­sé finan­ciè­re­ment en Espa­gne. C’est ce qui inci­te de nombreu­se per­son­nes à fai­re don de leurs gamè­tes régu­liè­re­ment, per­met de répond­re à la for­te deman­de de trai­te­ments des pati­ents étran­gers et sur­tout de ne pas impo­ser de temps d’at­ten­te.

+ d’in­for­ma­ti­ons

Pour aller plus loin

Si vous sou­hai­tez en savoir plus, vous pou­vez rem­plir ce for­mu­lai­re. Tou­te for­me d’information est 100% gra­tui­te et sans enga­ge­ment.

Vous y retrou­ve­r­ez plus de détails sur les off­res de trai­te­ment, les taux de réus­si­te et les prix de nos cli­ni­ques. Nous pre­nons soin de ne vous pro­po­ser que des cen­tres dans les­quels nous som­mes sûres de pou­voir vous off­rir un ser­vice en fran­çais et faci­le­ment adap­ta­ble à distance pour que vous n’ayez à vous dépla­cer dans la cli­ni­que que le jour J de vot­re trai­te­ment.

Com­ment béné­fi­cier de not­re ser­vice ?

Nous som­mes là avant tout pour vous écou­ter et com­prend­re vos besoins afin d’y répond­re de façon la plus per­son­nali­sée pos­si­ble

  • Rem­plis­sez not­re for­mu­lai­re d’inscription en ligne, nous trou­ve­rons dans not­re équi­pe l’interlocuteur le plus adap­té pour répond­re à vot­re deman­de

  • Nous vous con­ta­c­te­rons pour une con­sul­ta­ti­on infor­ma­ti­ve gra­tui­te de 30 min. Nous pour­rons alors abor­der vot­re pro­jet d’enfant

  • Nous vous four­nis­sons des brochu­res d’information et vous met­tons en rela­ti­on avec la cli­ni­que qui cor­re­spond le mieux à vos besoins

Com­men­cez avec le for­mu­lai­re