Sou­te­nu par :

  • Nous vous con­seil­lons gra­tui­te­ment

    Nous nous enga­ge­ons à ce que l’assistance que vous rece­viez, soit gra­tui­te.

    Les coûts des trai­te­ments au sein des cli­ni­ques restent les mêmes pour vous, que vous y alliez avec ou sans nous.

  • Une pri­se de ren­dez-vous simp­le

    En tant que pati­ent Fer­til­ly, nos cli­ni­ques par­ten­aires pri­vi­lé­gient vot­re dos­sier lors de la pri­se de ren­dez-vous.

    Pour vous, cela signi­fie: des temps d’attente plus courts et des con­sul­ta­ti­ons plus rapi­des.

  • Nous tra­vail­lons en tou­te trans­pa­rence

    Après avoir visi­té per­son­nel­lement tou­tes nos cli­ni­ques pour garan­tir leur fia­bi­li­té et la trans­pa­rence de leur tra­vail, nous les sélec­tion­nons en fonc­tion de leurs taux de réus­si­te et de leur rap­port prix / per­for­mance.

  • Des con­ver­sa­ti­ons 100% con­fi­den­ti­el­les

    Tout ce dont vous dis­cu­tez avec nous res­te con­fi­den­ti­el.

    Nous trai­tons vos infor­ma­ti­ons avec le plus grand soin et répon­dons à tou­tes les exi­gen­ces de la loi euro­péen­ne sur la pro­tec­tion des don­nées.

  • Nous res­tons à l’écoute pour vous

    Une fois en con­ta­ct avec une cli­ni­que, nous vous attri­buons un inter­lo­cu­teur pri­vi­lé­gié. Nous res­tons bien enten­du à vot­re ent­iè­re dis­po­si­ti­on et vous accom­pa­gne­rons gra­tui­te­ment tout au long de vot­re pro­jet.

  • Des con­seils per­son­nali­sés

    Que vous en soy­ez à l’é­tat d’i­dée ou à un sta­de plus avan­cé de vot­re pro­jet d’en­fant : nous pre­nons tou­jours le temps de répond­re à vos préoc­cup­a­ti­ons indi­vi­du­el­les et à vos ques­ti­ons per­son­nel­les.

Qui som­mes-nous ?

Retrou­vez les mem­bres de not­re équi­pe

 

Chris­toph Mül­­ler-Gun­­­trum

Fon­da­teur et Direc­teur géné­ral

Selon moi, il y a encore beau­coup trop peu de trans­pa­rence sur le thè­me du “désir insa­tis­fait d’a­voir des enfants” – bien que ce thè­me soit d’u­ne gran­de per­ti­nence socia­le. Avec not­re por­tail, nous aimer­i­ons éclai­rer et aider à déstig­ma­ti­ser le sujet.
De même, l’in­fer­ti­li­té est fré­quem­ment caté­go­ri­sée com­me un sujet fémi­nin alors que les cau­ses de l’in­fer­ti­li­té sont dis­tri­buées appro­xi­ma­ti­ve­ment à parts éga­les ent­re les sexes. Les hom­mes, en par­ti­cu­lier n’en sont tou­jours pas con­sci­ents.
Au sein de “Un désir d’enfant”, je suis respons­able de tous les sujets con­cer­nant le pro­du­it, la tech­no­lo­gie et les arti­cles sur le site inter­net.

Béatri­ce Saint Auret

Respons­able des pati­ents fran­çais

En tant qu’infirmière pué­ri­cultri­ce, beau­coup de jeu­nes par­ents ont eu l’occasion de se con­fier à moi. À tra­vers leur his­toire per­son­nel­le, j’ai rapi­de­ment com­pris que l’information et le sou­ti­en des futurs par­ents empr­un­tant un par­cours de Pro­créa­ti­on Médi­ca­le­ment Assis­tée à l’étranger (P.M.A), pou­vai­ent encore lar­ge­ment être amé­lio­ré.

Au tra­vers de Fer­til­ly, je vous ori­en­te­rai avec pas­si­on, de maniè­re per­son­nali­sée et bien­veil­lan­te, de vos pre­miè­res recher­ches jusqu’à l’annonce de l’heureux évé­ne­ment tant atten­du !

Caro­li­ne Lacail­le

Respons­able des pati­ents fran­çais

Le  che­min vers  la  paren­ta­li­té  est encore  à  mes yeux  semé  d’embûches. La  Pro­créa­ti­on  Médi­ca­le­ment Assis­tée est  un  sujet très  inti­me  qu’ il  est pour­tant  important d’aborder  sans tabou.

Bien  que  la  PMA  soit  acces­si­ble  à tou­tes  et  à tous,  il  est  par­fois  dif­fi­ci­le de trou­ver les  rens­eig­ne­ments  qui vous con­cer­nent.  C’est  pour­quoi  je  sou­hai­te aujourd’ hui prend­re le temps  de vous écou­ter  avec  bien­veil­lan­ce  et  abor­der tou­tes  les  pos­si­bi­li­tés  qui s’offrent  à vous  afin  de trou­ver  la  solu­ti­on  la  plus adap­tée  à vot­re  pro­jet  d’enfant.

Lin­da Del­a­com­baz

Respons­able des pati­ents fran­çais

Dans mon cur­sus de sci­en­ces du vivant, je me suis gran­de­ment intéres­sée à l’aspect social et humain. Mal­gré son accrois­se­ment au fil des années, j’ai pu con­sta­ter que l’infertilité res­te mal­heu­re­u­se­ment un tabou. Une écou­te atten­ti­ve et empa­thi­que est alors néces­saire envers les per­son­nes qui en souf­frent.

L’écoute et le respect de la paro­le de l’autre me sont jus­tement d’une très gran­de impor­t­ance. Au sein de l’équipe Fer­til­ly, je vous aide­rai avec tou­te la bien­veil­lan­ce pos­si­ble.

Fran­ce­s­ca Sac­chi

Respons­able des pati­ents ita­li­ens

La ques­ti­on de l’in­fer­ti­li­té est plus actu­el­le que jamais, mais encore insuf­fi­sam­ment dis­cu­tée et trai­tée. Si les dif­fi­cul­tés de con­cep­ti­on sont très répan­dues, elles repré­sen­tent tou­jours un sujet sur lequel il est dif­fi­ci­le de s’ou­vrir, un vrai tabou.

A tra­vers Fer­tik­l­ly j’es­saye de mett­re à dis­po­si­ti­on ma sen­si­bi­li­té et mon pro­fes­si­onnalisme pour accom­pa­gner les pati­ents sur un che­min très pas­si­on­nant, celui de la paren­ta­li­té.

En tant que respons­able auprès de pati­ents, je repré­sen­te vot­re point de réfé­rence tout au long du pro­ces­sus: dès le pre­mier con­ta­ct cogni­tif et con­sul­ta­tif, au cours duquel je vais essay­er de répond­re à vos ques­ti­ons, cla­ri­fier vos dou­tes et vous ori­en­ter vers le che­min qui vous con­vi­ent le mieux ; jus­qu’à, espé­rons-le, la réa­li­sa­ti­on de vot­re pro­jet d’en­fant.

Deni­se Lomon­te

Respons­able des pati­ents ita­li­ens

Je sais com­bi­en il est com­pli­qué de trou­ver de bon­nes infor­ma­ti­ons dans le domai­ne de la fer­ti­li­té et — plus important encore — des per­son­nes qui écou­tent les pati­ents et com­pren­nent leurs préoc­cup­a­ti­ons. L’in­sé­mi­na­ti­on arti­fi­ci­el­le et la pro­créa­ti­on assis­tée sont des ques­ti­ons com­ple­xes et encore stig­ma­ti­sées. Pour cet­te rai­son, je veux être vot­re inter­lo­cu­teur com­pé­tent à Fer­til­ly. Je tra­vail­lerai à vos côtés pour cla­ri­fier tous les dou­tes et ambi­guï­tés et vous con­seil­ler dans le choix de la voie qui vous con­vi­ent. Vos besoins et vot­re situa­ti­on indi­vi­du­el­le sont au cent­re de mon atten­ti­on.

Jana Vor­ste­her

Respons­able des pati­ents alle­man­ds

Ètant moi-même con­cer­née par le sujet d’a­voir des enfants, je suis fiè­re de fai­re par­tie de l’é­qui­pe Fer­til­ly depuis le début. En 2015, pour des rai­sons per­son­nel­les, j’ai eu recours de maniè­re inten­si­ve à un trai­te­ment d’in­sé­mi­na­ti­on arti­fi­ci­el­le. À cet­te épo­que, j’au­rais aimé rece­voir des con­seils indi­vi­du­els sur ce sujet très com­ple­xe.

Après de nombreu­ses années d’ac­ti­vi­té pro­fes­si­onnel­le en tant qu’er­go­thé­ra­peu­te, j’ai déci­dé d’étu­dier l’ad­mi­nis­tra­ti­on des affai­res dans le domai­ne de la ges­ti­on des éta­b­lis­se­ments de san­té dans le cad­re de mon déve­lo­p­pe­ment pro­fes­si­onnel.

Chez Fer­til­ly, je peux main­ten­ant tou­cher à ces deux direc­tions pro­fes­si­onnel­les. En tant que point de con­ta­ct ent­re nos pati­ents et les cen­tres de fer­ti­li­té, je suis vot­re inter­lo­cutri­ce per­son­nel­le pour l’en­sem­ble du pro­ces­sus sur le sujet com­ple­xe qu’est la pro­créa­ti­on médi­ca­le­ment assis­tée.

Son­ja Stei­nert

Respons­able des pati­ents alle­man­ds

Le thè­me «avoir des enfants» a tou­jours été omni­pré­sent dans mon envi­ron­ne­ment pri­vé, car mes raci­nes ger­ma­no-indi­en­nes m’ont per­mis de gran­dir en étant très axée famil­lel dès mon plus jeu­ne âge. Néan­moins, j’ai mal­heu­re­u­se­ment dû décou­vrir que trop sou­vent les gens gar­dent le silence sur les pro­blè­mes et qu’il n’y a pas assez de trans­pa­rence et d’ou­ver­tu­re mutu­el­les. Il est donc d’au­tant plus important pour moi de main­tenir une appro­che con­fi­an­te et empha­tique de ce sujet inti­me.

Tra­vail­ler avec les gens, mais sur­tout pour les gens, me fait beau­coup de plai­sir depuis que je suis enfant. Cela se reflè­te éga­le­ment dans ma car­ri­è­re à ce jour: je tra­vail­lais déjà com­me ambu­lan­cier tout en étu­di­ant la psy­cho­lo­gie. Le bien-être de mes sem­bla­bles était par­ti­cu­liè­re­ment important pour moi — car cela me com­ble de sou­ten­ir les autres dans leurs inquiétu­des et leurs besoins et d’êt­re à leurs côtés avec des con­seils et des actions. Pour cet­te rai­son, je suis très heu­re­ux de fai­re par­tie de l’é­qui­pe Fer­til­ly et d’êt­re là pour vous et vot­re désir d’en­fants avec mes com­pé­ten­ces.

Maria Bru­ßig

Respons­able des pati­ents alle­man­ds

Déjà pen­dant ma for­ma­ti­on d’as­si­stan­te den­taire, mon sou­hait était d’ai­der les gens. Com­me je m’ent­housi­as­mais de plus en plus pour la méde­ci­ne, j’ai déci­dé d’étu­dier l’ens­eig­ne­ment médi­cal. La psy­cho­lo­gie du déve­lo­p­pe­ment est un domai­ne très fon­da­men­tal et très vas­te de mes étu­des. J’é­ta­is donc déjà en mes­u­re de sou­ten­ir des amis sur ce sujet de l’in­sé­mi­na­ti­on arti­fi­ci­el­le et de la con­gé­la­ti­on socia­le. Le thè­me du “désir d’en­fant” est donc deve­nu de plus en plus pré­sent dans ma vie. C’est pour­quoi j’ai éga­le­ment con­sta­té qu’il s’a­git encore d’un sujet très sen­si­ble, qui se heur­te à un man­que de trans­pa­rence et d’ou­ver­tu­re. C’est pour­quoi il est très important pour moi de sou­ten­ir les cou­ples et aus­si les femmes céli­ba­taires lors­qu’il s’a­git de con­seil­ler et de s’oc­cup­er du thè­me “désir d’en­fant”.

Jus­tus Lüt­­ke-Sto­ck­­diek

Foun­ders Asso­cia­te

Pour moi, le désir d’a­voir des enfants est l’un des sujets les plus intéres­sants que l’on puis­se ren­con­trer. Ce sujet tou­che les per­son­nes de tout hori­zon cul­tu­rel, géo­gra­phi­que et social et se retrouve dans tou­tes les étapes de la vie.

Cha­que per­son­ne dev­rait être auto­ri­sée à pou­voir prend­re cet­te décisi­on, car indi­vi­du­el­le et inti­me. Mal­heu­re­u­se­ment, la stig­ma­ti­sa­ti­on et les obsta­cles régle­men­taires restreig­n­ent davan­ta­ge le par­cours déjà exi­ge­ant du désir d’a­voir des enfants.

La trans­pa­rence de Fer­til­ly et son tra­vail avec les cli­ni­ques de fer­ti­li­té sélec­tion­nées en Euro­pe ain­si que les soins aux pati­ents qui met­tent l’in­di­vi­du au pre­mier plan, peu­vent néan­moins con­tri­buer à lever ces obsta­cles.

Je suis heu­re­ux de fai­re par­tie de l’é­qui­pe Fer­til­ly et de pou­voir aider des per­son­nes dans tou­te l’Eur­o­pe à réa­li­ser leurs sou­haits d’en­fant grâce à des pro­ces­sus simp­les, trans­par­ents, numé­ri­ques et per­son­nels.

Brit­ta Farn­sch­lä­der

Talent Acqui­si­ti­on Manage­ment

Chez Fer­til­ly, nous sou­ten­ons les per­son­nes dans leur désir d’a­voir des enfants et nous for­mons une équi­pe sou­dée où l’on peut peut comp­ter les uns sur les autres.

J’ai tou­jours aimé con­ci­lier le tra­vail avec le con­ta­ct humain. En effet, com­me je suis très intéres­sée par le social et que j’ai gran­di en pra­ti­quant un sport d’é­qui­pe, j’es­saie tou­jours de fai­re de mon mieux pour tout le mon­de.

Après mes étu­des en ges­ti­on, je ne vou­lais pas seu­le­ment fai­re mon tra­vail, mais éga­le­ment con­tri­buer en don­nant quel­que cho­se à la socié­té.

C’est pour­quoi je suis très heu­re­u­se de sou­ten­ir l’é­qui­pe Fer­til­ly en tant que respons­able des recru­tements.

Chris­ti­na Klei­nert

Busi­ness Deve­lo­p­ment

Il est très important pour moi que cha­que per­son­ne puis­se mener une vie auto­no­me. Cela inclut éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de réa­li­ser leur désir d’a­voir des enfants. C’est pour­quoi je suis fiè­re de fai­re par­tie de l’é­qui­pe Fer­til­ly.

Dans le domai­ne du déve­lo­p­pe­ment com­mer­cial et de la ges­ti­on de pro­jet, je veil­le à ce que tout se pas­se bien. Out­re les domai­nes de l’op­ti­mi­sa­ti­on des moteurs de recher­che et de la main­ten­an­ce des sites web, je suis éga­le­ment respons­able des étu­des de mar­ché, du déve­lo­p­pe­ment du site web, et de l’ana­ly­se con­cur­ren­ti­el­le.

L’aspect humain est ma pre­miè­re prio­ri­té — je m’assure que tout se déroule à la satis­fac­tion de nos pati­ents.

Johan­na Koh­nen

Réd­actri­ce

L’impossibilité d’a­voir des enfants peut affec­ter n’im­por­te qui — et à ce jour, ce sujet est trop peu abor­dé. C’est pour­quoi j’écris des arti­cles qui informent les cou­ples et les accom­pagn­ent dans leur che­min avec l’aide de Fer­til­ly. Mon sou­hait est de pou­voi rend­re ce sujet le plus acces­si­ble pos­si­ble par le biais des médi­as et des réseaux soci­aux.

Sur un ton plus per­son­nel, mon mari et moi avons mis trois ans avant que not­re désir se réa­li­se. Grâce à une fécon­da­ti­on ICSI, nous som­mes main­ten­ant des par­ents fiers et je suis à même de com­prend­re le sen­ti­ment des cou­ples qui ont un désir d’a­voir des enfants insa­tis­fait. C’est la rai­son princi­pa­le pour laquel­le tra­vail­ler chez Fer­til­ly est si important pour moi.

Jenia Chor­na­ya

Réd­actri­ce

Depuis que je tra­vail­le pour Fer­til­ly, j’ai pris con­sci­ence du nombre important de per­son­nes tou­chées par l’infertilité. Fer­til­ly a pour mis­si­ons d’é­pau­ler ces mêmes per­son­nes pen­dant une péri­ode dif­fi­ci­le et c’est un hon­neur pour moi de fai­re par­tie de l’é­qui­pe.

Mon tra­vail­le ici est de trier la mas­se d’in­for­ma­ti­ons déjà exi­s­tan­te sur les thè­mes rela­tifs à l’infertilité.  Je l’éva­lue et je la résu­me sous une for­me com­pré­hen­si­ble pour le plus grand nombre. J’e­spè­re que mon tra­vail per­met­t­ra un mei­lleur accès à l’in­for­ma­ti­on et per­met­t­ra aux lec­teurs de com­prend­re et de réa­li­ser leur désir d’a­voir des enfants.

Saskia Bal­­ke-Hom­­berg

Réd­actri­ce

Après des étu­des de lit­té­ra­tu­re, de jour­na­lisme et de psy­cho­lo­gie, j’ai créé ma prop­re entre­pri­se en 2009 en tant qu’é­dit­ri­ce en ligne et tra­vail­le ent­re autres pour le jour­nal alle­mand, le Spie­gel Online (SPON). Au sein de l’é­qui­pe Fer­til­ly, j’écris des arti­cles afin de con­seil­ler médi­ca­le­ment sur l’in­fer­ti­li­té et, sur les retom­bées psy­cho­lo­gi­ques qu’el­le peut engen­der. J’y abor­de les dif­férents types de trai­te­ments pos­si­bles, la gros­ses­se, ain­si que des aspects par­fois plus per­son­nels sur le sujet.

J’ai pour ambi­ti­on d’ac­com­pa­gner les cou­ples dans leur pro­jet et par­fois dans leur voya­ge à l’étran­ger de façon la plus bel­le et plei­ne d’e­spoir pos­si­ble.  Mon sou­hait est non seu­le­ment de trans­mett­re les con­nais­san­ces que j’ai pu acquérir au fil de mon expé­ri­ence mais aus­si d’as­sis­ter, dans la psy­cho­lo­gie et l’hu­main, les cou­ples et les femmes céli­ba­taires dans leur pro­jet.